jeudi 9 janvier 2014

L'Elite de Kiera Cass

Kiera Cass
L’Elite, tome 2


2013, Robert Laffont
La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie.
Pour America Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué : ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l'amour qu'elle éprouve depuis l'enfance pour Aspen, garde royal qu'elle croise tous les jours dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales...
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie...

Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.

Mon avis : J’ai bien aimé ce second tome qui se situe toujours dans la catégorie jeunesse, encore appelée « young adult ». Ce livre est plus court que le précédent mais j’y ai trouvé autre chose à savoir l’histoire est plus mature, les traits de caractères des personnages sont approfondis et le contexte se clarifie, contrairement au premier où l’on ne sait pas grand chose du monde dans lequel évoluent les personnages.

Dans ce deuxième tome, la compétition est resserrée puisque America fait partie des 6 finalistes et tout n’est pas aussi rose car Maxon le prince redoute les changements de sentiments d’America. Il décide par conséquent de se rapprocher d’une autre candidate avec laquelle il se lie par de véritables sentiments, même s’ils ne sont pas aussi forts que ceux qu’il éprouve pour America, bien sûr.
Donc la situation est un peu inversée dans ce second tome, America va t-elle s’effacer ou bien décider de se battre pour le prince ?

Ce tome révèle une symbolique plus profonde que dans le premier récit où l’histoire est accès sur la romance et le triangle amoureux. Même si dans ce livre la romance est toujours présente et sujet principal. On découvre un monde en ruine dirigé par la caste des « Un » que les castes inférieures subissent, ainsi que les problèmes géopolitiques auxquels doit faire face la famille royale, qui bizarrement nous rappellent les problèmes actuels. Je pense que l’auteur(e) s’est inspirée du monde présent pour parfaire sa dystopie car il y a des similitudes flagrantes. Je peux facilement m’imaginer leur monde en ruine, sans lumière et sans beauté.

Il y’a aussi une découverte intéressante avec le père du prince. Le roi révèle effectivement son véritable visage qui n’est pas celui du gentil roi comme on aurait pu le penser dans le premier volet. Le prince se dévoile un peu plus sur sa vie personnelle, les relations qui l’entretient avec ses parents et « les sélectionnées ».

Donc au final, une belle suite et j’ai hâte de lire le troisième et dernier tome de la sage ! J’ai également acheté le tome 1,5, la nouvelle The Prince en VO, (l’intermédiaire du tome 1 et 2) que je n’ai pas encore lu. Mais ça ne saurait tarder !

Les couvertures de la collection R et de cette saga en particulier sont superbes.

4/5


“L'amour, c'est une peur qui vous donne des ailes”