mercredi 22 janvier 2014

Aparté - En résumé... Françoise Hardy

v APARTÉ v

Françoise Hardy

Françoise Hardy vient de fêter ses 70 ans ce mois-ci alors je profite de cette occasion pour parler un peu de cette artiste que j’adore.



J’ai lu, il y'a plusieurs années, sa très belle autobiographie, touchante et tendre : Le désespoir des singes et autres bagatelles. J'ai découvert Françoise Hardy grâce à ce livre, qu'au départ j'avais décidé de lire par simple curiosité. Une très belle découverte littéraire et musicale par la suite. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'artiste que j'ai trouvé très romantique. La chanteuse se livre en toute simplicité et sincérité. Je l'ai adoré !


Dans cette autobiographie déjà culte, avec la grâce qui la caractérise, Françoise Hardy ne cache rien des épreuves qu'elle a su traverser, de ses amours avec Jean-Marie Périer, puis avec son mari, Jacques Dutronc. Au fil des pages, on croise : Serge Gainsbourg, Salvador Dali, Michel Berger, Patrick Modiano, Étienne Daho, John Frankenheimer, France Gall, Michel Houellebecq et bien d'autres encore. Mieux qu'un récit de souvenirs, Le désespoir des singes et autres bagatelles est une traversée des apparences, servie par une écriture d'une justesse remarquable, au plus près des émotions.


« J’ai compris que plus vous appelez, moins on vient, qu’il faut ravaler ses larmes et ne rien demander à personne. »


5/5





J'ai également lu L’amour fou mais je l'ai un peu moins apprécié même si il est toujours très bien écrit. 


"L'amour fou, c'est celui qui vous dépossède de vous-même, tout en vous faisant croire que lui seul peut vous combler."






J’ai également un album-livre des célèbres photographies de la chanteuse par Jean-Marie Périer, un album magnifique.








En résumé... en conclusion


La question


J'aurai voulu