mercredi 9 avril 2014

Beth Fantaskey. Comment sauver un vampire amoureux

Comment sauver un vampire amoureux
Beth Fantaskey

Le Livre de poche, Janvier 2013
Le jour où Jessica Packwood a découvert qu’elle appartenait à une famille de vampires, sa vie a changé à jamais. A présent mariée au prince Lucius Vladescu, elle doit s’imposer en tant que souveraine face à une famille de vampires aux dents longues qui ne demandent qu’à l’écarter du trône. Quand un des Anciens est retrouvé assassiné avec le pieu de Lucius, tout accuse le prince-vampire. Emprisonné dans le château, affaibli par le manque de sang, il dépérit peu à peu, laissant Jessica seule face à son destin…

Mon avis : Comment sauver un vampire amoureux est donc la suite de Comment se débarrasser d'un vampire amoureux (à lire ! ). Dans cette seconde et dernière partie le décor est planté dans la belle Roumanie au cœur des montagnes. L’histoire est concentrée sur l’évolution de Jessica, anciennement lycéenne, en princesse royale (suite à son mariage avec L.). Une évolution, une transformation qui se fait par la force des choses car c’est toute seule qu’elle apprend à s’imposer. Cette fois c’est Jessica qui va devoir se battre pour protéger son mari. La relation entre Jessica et Lucius est un peu mise de côté même si l’on perçoit et ressent toujours leur profond amour l’un pour l’autre.
J’apprécie et savoure le style de l’auteur(e), les personnages qu’elle dépeint ont tous une part de mystère ce qui les rend intéressants et attachants. Dans ce second tome la meilleure amie de Jessica a un rôle plus important et d’autres personnages plus sombres font leur apparition.

« La peur est le pire des tombeaux, car on s’y enterre vivant.»

Le premier livre était léger et drôle celui-ci est plus sombre, dramatique et en même temps je l’ai trouvé peut-être plus romantique que le tome 1 ! Car ce que fait Jessica prouve combien elle aime Lucius. Un peu déçue de ne pas avoir retrouvé l’humour piquant et sarcastique de Comment se débarrasser d’un vampire amoureux mais j’ai quand même passé un bon moment et suis heureuse d’avoir découverte cet(te) auteur(e) car vraiment son style d’écriture fluide et facile à lire, c’est un vrai plaisir !

3,5 / 5

« Mieux vaut être pauvre avec du sable sous les pieds plutôt que riche avec du sang sur les mains. »