samedi 30 novembre 2013

Quitter le monde de Douglas Kennedy

Aux éditions Belfond, 2009
DOUGLAS KENNEDY
Quitter le monde

Le soir de son treizième anniversaire, lors d'une énième dispute entre ses parents, Jane Howard annonce qu'elle ne se mariera jamais et n'aura jamais d'enfants.
Mais sommes-nous maître de notre destinée ? Une quinzaine d'années plus tard, Jane est professeur à Boston et amoureuse de Theo, un homme brillant et excentrique qui lui donne une petite Emily. A sa grande surprise, Jane s'épanouit dans la maternité. Mais la tragédie frappe et Jane, dévastée, n'a plus qu'une idée en tête : quitter le monde. Alors qu'elle a renoncé à la vie, c'est paradoxalement la disparition d'une jeune fille qui va lui donner la possibilité d'une rédemption.
Lancée dans une quête obsessionnelle, persuadée qu'elle est plus à même de résoudre cette affaire que la police, Jane va se retrouver face au plus cruel des choix : rester dans l'ombre ou mettre en lumière une effroyable vérité...

Mon avis : C’est un réel coup de cœur. On entre dans la vie de Jane à son treizième anniversaire, la période qui va être le déclencheur de tous les évènements de sa vie future. Le personnage est très attachant, j’ai beaucoup aimé son caractère vif et sa répartie. C’est un livre touchant et émouvant. D. Kennedy a su donner un très bon rythme tout au long de son œuvre et aborder les réalités difficiles de la vie.



4/5


"Nous sommes rarement capables de dire aux autres ce que nous pensons d'eux, pour ne pas les blesser mais aussi pour nous protéger. Un gentil mensonge est souvent préférable à la brutale réalité."